En décrivant la vie de l’inventeur de la méthode éponyme, il est plus facile de comprendre la logique de la méthode Pilates, respectueuse du corps et permettant de diminuer le stress.

Une vie consacrée au bien-être physique de ses élèves

Joseph H. Pilates est né en Allemagne en 1880 et est mort aux États-Unis en 1967. Malgré une santé fragile pendant son enfance, il s’est vite passionné pour la gymnastique, la musculation et le yoga. Au fil du temps, il est devenu un véritable athlète, nageur et boxeur.

Il a étudié les techniques d’entrainement physiques occidentales et orientales (basées notamment sur la respiration). Son désir d’améliorer les techniques apprises l’a poussé à développer sa fameuse méthode qui porte maintenant son nom.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, il a vécu en Angleterre et a travaillé comme infirmier dans un hôpital. Afin de faire pratiquer des exercices physiques à ses patients alités, il a conçu un équipement spécial en attachant des ressorts aux lits d’hôpitaux, ce qui est la base de sa future méthode, comme une série d’exercices effectués sur tapis.

Au cours de sa vie, il a créé plus de 500 exercices (plus ou moins techniques) et a inventé un système d’équipement unique et original. Joseph H. Pilates n´a cessé d’améliorer sa méthode pendant 60 ans, afin de créer une harmonie physique (notamment grâce a un travail important sur la respiration) et mentale par l’observation, l’application de ses inventions et l’évaluation des résultats de plusieurs milliers d’individus.

Ses faiblesses sont devenues sa force et sa fragilité pendant l’enfance l’a motivé à combattre avec ténacité et à devenir un homme fort et intelligent et un professeur attentionné pendant les cours dispensés.

La vie de Joseph H. Pilates en dessins animés : posture, équilibre et musculature

La méthode Pilates présente de nombreux avantages en terme physique et psychique pour ses pratiquants, basés sur des principes fondamentaux toujours respectueux de l’élève.

Les principes fondamentaux du Pilates

Tous les exercices de Pilates obéissent à sept principes fondamentaux :

La respiration

Corriger la respiration est une partie intégrante de chaque exercice et doit être coordonnée avec chaque mouvement. Une bonne respiration permet de mieux contrôler les mouvements et facilite la stabilisation et la mobilité de la colonne vertébrale et des extrémités du corps, l’amélioration de l’oxygénation du sang, ce qui augmente le volume pulmonaire et élimine les toxines du corps, améliorant la santé.

La concentration

Il est essentiel de se concentrer sur la zone du corps qui est sollicitée.

La fluidité

Les exercices de Pilates doivent devenir fluides, ni trop rapides ni trop lents. Le mouvement est continu, en évitant la raideur.

L’alignement

Un bon alignement réduira les tensions subies par la colonne vertébrale et le reste des articulations et la sollicitation musculaire sera moins difficile. Corriger l’alignement est un processus de rééducation neuromusculaire qui exige beaucoup d’implication, de patience et les conseils d’un œil critique extérieur.

Le contrôle

Le Pilates est basé sur le contrôle de l’esprit afin de développer un meilleur contrôle musculaire lors des exercices posturaux effectués, en utilisant seulement les muscles et le juste effort requis pour chaque mouvement.

La centralisation

Définit le centre de l’énergie du corps contenant les muscles abdominaux, le bas du dos et les fessiers. Le renforcement de ce « centre », source de tout mouvement, aide à maintenir la colonne vertébrale et les organes internes, tout en étirant le corps et améliorant la posture.

La précision

Chaque mouvement a un objectif et la précision est essentielle pour la bonne exécution de l’exercice, il est donc important de se concentrer afin de le réaliser correctement.